"Les Empires des Mages des Mondes" Chapitre 6 :

Publié le

Et voici le Chapitre 6 !!
J'ai mit du temps à le publier à cause des vacances ... Bonne lecture :



Chapitre 6 :

Les Banlieues Dangereuses


-Concentrez-vous, Tetsuya, tu peux ou plutôt tu dois réussir à condenser assez d'eau pour pouvoir marcher dessus comme si tu marchais sur de la moquette !

... Voilà, très bien Namiko !

Nos deux héros étaient en train d'apprendre à « marcher sur les marches de vapeur d'eau » ... et se n'était pas de la tarte car Namiko n'arrivait à « marcher » que sur la première « marche », mais à peine allait-elle dessus qu'elle vacillait et tombait au sol, pleine de sueur .

En revanche, Tetsuya, lui, depuis un bon bout de temps, avait les yeux clos et flottait à vingt centimètres du sol . Une surface bleuâtre et floue se trouvait dessous ... Lorsque, sur la montre de Tetsuya, sonna les cinq heure, les deux amis se tenaient sur la deuxième marche, à quarante centimètres du sol ... épuisés .


*

« Où suis-je ... il fait noir... il y a des portes ... grandes ... petites ... partout !!! Suis-je devenue folle ? Qu... que se passe-t-il ? Allez ... j'y vais !! »

Une ombre noire se rua dans une ouverture de porte entrouverte ... Sur la porte il y avait écrit « I-Sui Kanpa » ... !

*

Dans les banlieues de Larivière, trois personnes marchent au bord de l'eau . Un jeune homme, une jeune femme et une elfe se dirigent vers le nord ... le nord ?! Mais c'est la direction des marécages vicieux ... ! Les marécages vicieux, ce sont les domaines du grand Margin Mage, le sorcier de la Nécromancie ... !! Mais quelles folies les dirigent vers ces endroits ?? Seuls les guerriers puissants peuvent y survivre ... sans compter les glopoles, ces créatures malfaisantes qui peuplent ces marécages mélancoliques ... à moitié des crapauds ... à moitié des lézards ... tels des démons, ils sont si cruels qu'il vaut mieux ne pas en rencontrer ... !

Trop tard ... les trois ignorants foulent les terres marécageuses sans se rendre compte du danger imminent au quel ils s'exposent ... sans se douter que quelqu'un les suit ... sans penser une seconde qu'un puissant monstre se dirige vers eux ... !

Publié dans Littérature

Commenter cet article